Consolider votre épargne dans l'immobilier résidentiel et réduire votre impôt sur le revenu

La loi Pinel est avant tout un dispositif de défiscalisation immobilière qui donne droit à une réduction d’impôt. Pour en bénéficier, l’investisseur doit mettre le bien acheté en location, pour un usage d’habitation principale, pendant une durée de 6, 9 ou 12 ans.

  • Pour un engagement de  6 ans, la réduction d’impôt sera de  12 %
  • Pour un engagement de  9 ans, la réduction d’impôt sera de  18 %
  • Pour un engagement de  12 ans, la réduction d’impôt sera de  21 %

L’assiette de la réduction d’impôt est limitée à 300 000 euros et dans la limite d’un prix/m² de 5 500 euros.


L’investissement locatif en Loi Pinel implique de respecter des critères d’éligibilité : 

  • Sur le type d’immobilier : seules les habitations neuves ou en VEFA, aux dernières normes énergétiques en vigueur, ou anciennes à restructurer entièrement sont concernées.
  • Sur la localisation : uniquement dans des zones géographiques définies par la loi.
  • Sur le profil du locataire : des critères de ressources sont à respecter.
  • Sur le loyer : un  plafond mensuel/m2, révisé chaque année, est pratiqué.

Développer son patrimoine sur de l’immobilier plus respectueux de l’environnement, aux dernières normes de performance énergétique.

Bénéficier d’une réduction d’impôt pouvant aller jusqu’à 21 % du montant de l’investissement.

Disposer d’un apport très faible en cas de financement à crédit, car le financement de cet investissement est possible à 100% via un prêt bancaire.

Le choix d’un emplacement attractif est déterminant (les revenus locatifs ne sont pas garantis).

Il est primordial de s’assurer de la cohérence du prix/m² et du loyer de marché par rapport aux plafonds Pinel à respecter.

Cet investissement est peu liquide du fait de la contrainte d’engagement minimale de 6 ans, avant de pouvoir sortir du dispositif. Avant cette date, vous devrez rembourser la réduction d’impôt déjà perçue

Les investisseurs payant au minimum 2500€ d’impôts, avec un objectif de construction/consolidation de patrimoine ou un objectif de complément de revenus (retraite).

  • Horizon d’investissement : 10 ans minimum (inclut la période de construction).
  • Capacité d’investissement  : à partir de 300 euros par mois.

Investir en immobilier résidentiel nécessite d’être vigilant et très sélectif parmi la multitude de dispositifs fiscaux et de programmes disponibles sur le marché. 

Après avoir opéré une sélection pour ne retenir que les dispositifs fiscaux les plus pertinents, les équipes d’Eternam assurent une veille régulière des opérateurs immobiliers, de l’évolution des territoires et de leur environnement, et des produits du marché. 

Eternam sélectionne en toute indépendance les promoteurs immobiliers selon des critères exigeants (solidité financière, expérience, fiabilité, réputation…). 

Chaque opération immobilière est analysée selon un cahier des charges strict, avant de pouvoir intégrer notre sélection  :  

  • Qualité de l’emplacement (attractivité, dynamisme, accessibilité…).
  • Sécurité du montage du programme (permis, cadre juridique, garanties, délais de réalisation).
  • Qualité de l’architecture.
  • Cohérence du prix par rapport au marché local.
  • Pertinence du rendement envisagé.