Faut-il transférer son Plan d’épargne retraite populaire vers un PER individuel ?

Depuis le 1er octobre 2019 (Loi Pacte), il est possible de transférer les encours détenus sur un Plan d’Épargne Retraite Populaire (PERP) vers un PER Individuel.

Le PER individuel présente de multiples avantages. Cependant, avant d’entamer les démarches, toutes les situations doivent être étudiées.

Les avantages du transfert d’un Plan d’Épargne Retraite Populaire (PERP) vers un PER individuel sont en substance les suivants :

Dans bien des cas, le transfert des anciens contrats vers le PER Individuel est pertinent mais il convient de vérifier les conditions des contrats et la tarification.

Vous pourriez effectivement avoir intérêt à conserver votre contrat retraite actuel plutôt que de le transférer, notamment lorsque l’encours du contrat est faible et que le montant de la rente viagère servie au dénouement du PERP n’excèdera pas 100 € par mois. La liquidation des droits s’effectuera alors sous la forme d’un versement unique en capital pour une fiscalité limitée à 7,5%.

Les frais de transfert ne peuvent dépasser 5% de l’encours du contrat PERP et ils sont nuls à l’issue d’une période de dix ans à compter de la date d’effet du contrat. Attention donc à ce que les frais de transfert ne soit pas un frein.

Pour plus de renseignements par rapport à votre situation, n’hésitez pas à vous rapprocher de votre conseiller.

Les frais de transfert ne peuvent dépasser 5% de l’encours du contrat PERP et ils sont nuls à l’issue d’une période de dix ans à compter de la date d’effet du contrat. Attention donc à ce que les frais de transfert ne soit pas un frein.

Pour plus de renseignements par rapport à votre situation, n’hésitez pas à vous rapprocher de votre conseiller.