L'assurance-vie : liquidités et fiscalité

À travers cet article, nous allons vous expliquer les liquidités et la fiscalité de l’assurance vie. Vous pouvez aussi regarder ce contenu avec cette vidéo. Sophie Nouy, directrice de l’ingénierie patrimoniale chez Cyrus Conseil s’exprime à ce sujet.

Lire la vidéo

L’assurance vie est une enveloppe de placement incontournable pour gérer des actifs financiers. Mais de nombreuses idées reçues circulent sur ce produit d’épargne. Alors, vrai ou faux ?

Les fonds sont bloqués pendant 8 ans

On entend souvent que l’assurance vie est bloquée 8 ans et c’est FAUX ! Le souscripteur peut faire des rachats quand il le souhaite, partiels ou totaux. Cette idée reçue vient du fait que la fiscalité en cas de rachat atteint son meilleur taux au bout de 8 ans.

Pas de retrait = pas d’impôt

C’est presque vrai. En l’absence de rachat, la fiscalité se limite aux prélèvements sociaux sur les intérêts du fonds euro dès qu’ils sont inscrits en compte.

Les fonds euro correspondent au placement garanti en capital à tout moment par la compagnie mais depuis plusieurs années, leur rendement est très faible et continue à diminuer…

Le fonds général en euro ne peut donc pas être un considéré comme un support durable.

On choisit plutôt d’investir sur les autres solutions d’investissement des contrats : les unités de comptes (UC).

Et sur les UC : pas de rachat, pas d’impôt ni de prélèvements sociaux ! Les gains réalisés peuvent donc être réinvestis sans frottement fiscal, ou être arbitrés d’un support à un autre sans aucun impôt…

L’assurance-vie dispose d’un régime fiscal de faveur

C’est vrai ! On vient de l’évoquer : pas de rachat, pas d’impôt sur des unités de comptes.

Et lorsqu’on réalise un rachat, seule la quote-part de plus-value est taxable.

Prenons un exemple : on verse des primes sur un contrat d’assurance-vie, en unités de compte, en gris sur le schéma. L’investissement génère une plus-value latente, en rose. Pas de rachat, pas de fiscalité.

Si on réalise un rachat partiel, la somme recueillie comporte du capital (en gris), qui ne subit pas de fiscalité, et des intérêts qui, eux seront taxés.

Le taux appliqué à cette partie, en rose sur le schéma, dépend de la date de versement des primes et de l’ancienneté du contrat : il va de 35% à 7,5%, auxquels il faut ajouter les prélèvements sociaux.

Mais en réalité, plus que le taux en lui-même, c’est l’assiette de l’impôt qui crée cette situation très favorable sur la fiscalité des rachats : une partie seulement des liquidités est taxée, et globalement le poids de l’impôt reste plus faible qu’avec un placement sur un compte titres.

Sauf, bien sûr, si on effectue un rachat total, dans ce cas on est taxés sur la totalité des gains latents.

L’assurance-vie est donc un placement idéal dans de nombreuses situations :

C’est parfait pour investir un « excédent de trésorerie » lorsque l’on n’a pas besoin des revenus => les plus-values des placements sont réinvesties sans frottement fiscal et vont donc se capitaliser plus efficacement !

C’est aussi le bon investissement pour disposer le moment venu de revenus complémentaires : on dispose d’un flux de trésorerie, mais avec un effet d’assiette très optimisant puisque seule une partie des liquidités recueillies est taxable.

Contactez votre consultant patrimonial toutes vos questions sur l‘assurance-vie !

Vous souhaitez en savoir plus ? Contactez-nous !

* Champs obligatoires
Les données transmises par le biais de ce formulaire sont destinées à CYRUS CONSEIL, en sa qualité de responsable de traitement, aux fins de répondre à votre demande. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter l'intégralité de notre politique de protection des données personnelles.
Vous disposez d’un droit d'accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition pour motif légitime aux données personnelles vous concernant. Pour exercer l'un de ces droits, merci d’effectuer votre demande par e-mail à l'adresse suivante : service.juridique@cyrusconseil.fr ou par courrier postal en écrivant à : Cyrus Conseil, Service Juridique & Conformité, 50 boulevard Haussmann, 75009 PARIS.

CYRUS CONSEIL : NOS EXPERTISES

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook